Background Image

MBCT au travail : prévention du burn out

Présentation

MBCT* au Travail

Mindfulness Based Cognitive Therapy – Programme de 8 semaines

Un programme de prévention du burn out & du désengagement, de préservation de la santé mentale dans les environnements
de travail difficiles.

L’approche MBCT* a été créée par Zindel Segal (Centre Addiction et Santé mentale de Toronto), John Teasdale (Universités d’Oxford et de Cambridge) et Mark Williams (Université d’Oxford).
*Mindfulness Based Cognitive Therapy : Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience

 

1. Quel programme de Pleine Conscience pour quelle situation ?

Là où le programme MBSR est actuellement le meilleur protocole pour prévenir et gérer le stress,
le programme MB-WORK le meilleur programme pour introduire la pleine conscience au travail afin de « vivre et travailler en pleine conscience »,
le programme MBCT est particulièrement adapté et pertinent en entreprise car il est le plus efficace pour prévenir le burn out, les épisodes de découragement ou certains épisodes dépressifs.

 

2. Quelles sont les indications, et pour quels effets ?

  • Travailler en faisant des choix conscients plutôt que dictés par le pilote automatique,
  • Interagir avec la réalité des évènements et non vivre dans sa tête,
  • Se concentrer sur le présent et l’action et non sur le passé ou le futur,
  • Savoir faire avec les expériences désagréables et non chercher systématiquement à y échapper,
  • Savoir faire face aux situations qui se présentent et non souhaiter qu’elles soient différentes,
  • Considérer ses relations avec ses pensées et non les confondre avec la réalité,
  • Porter sur soi un regard doux et bienveillant plutôt qu’exigeant ou hostile.

     

    3. Comment est bâti le programme ?

    Le programme comporte 2 parties :
    – les séances 1 à 4 donnent les compétences initiales ;
    – les séances 5 à 8 permettent de travailler des situations personnelles difficiles pour les gérer autrement.
    Pour cela, la psychologie cognitive apporte en séances 2, 4 et 6 des outils pour mieux comprendre et identifier nos réactions automatiques habituelles que nous ne remarquons même plus. Ceci nous permet de repérer des schémas cognitifs qui fonctionnent comme des verres déformant de la réalité et de sortir des spirales négatives ou auto-bloquantes.

    Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on encaisse plus de 50 épisodes de stress par jour alors que notre organisme est fait pour en gérer 4 à 5 par semaine seulement ! La solution pour tenir le coup ? Pouvoir débrancher quelques instants, y compris au bureau. Débrancher ou plutôt se connecter avec soi-même, son corps, ses émotions et sa sagesse.

    D’ailleurs, dans un rapport daté du mois de mars, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de reconnaître la pertinence du programme pour la prise en charge du burn-out « sans recours systématique aux antidépresseurs». La HAS s’appuie sur sept études montrant que le recours à cette technique «diminue significativement le burn-out. » L’une d’elles, publiée l’an dernier et réalisée auprès de professionnels de soins, mesure d’autres effets positifs : 95 % des personnes voient leur stress diminuer, l’anxiété baisse pour 91 % d’entre elles et 100 % ressentent une augmentation de leur bien-être.

    Le programme MBCT associe des pratiques de pleine conscience, des thérapies comportementales et cognitives (TCC).
    Il s’agit d’un entraînement mental qui permet d’acquérir et de développer des compétences psychologiques pour mieux gérer ses émotions, ses pensées toxiques et les sensations pièges de notre corps.

    Au fur et à mesure du programme, chaque participant s’approprie ces outils à son rythme, avec sa propre créativité.
    La démarche est dite expérientielle. On apprend de soi et sur soi par l’observation et cela est transformant.

    Le partage d’expériences qui suit chaque nouvelle pratique permet de situer son expérience parmi toutes les autres, d’observer ses répétitions quotidiennes, leur impact à court et long terme.
    La MBCT est un apprentissage qui implique un engagement, la répétition de pratiques découvertes en séances.

    L’objectif principal de la MBCT est de développer de nouvelles relations entre nous et nos contenus mentaux, pensées, souvenirs, images mentales émotions, sensations corporelles, impulsions, etc.
    En développant une présence attentive, une curiosité bienveillante, nous pourrons créer de l’espace et créer une distance pour observer puis décider si nous suivons ou non nos pensées, nos émotions tout en sachant bien sûr que nos pensées ne sont pas des faits.

    La MBCT, c’est observer ses mécanismes habituels, les processus, les automatismes appris de notre mental depuis des années.
    Les grands processus impliqués dans la souffrance émotionnelle sont explorés de séance en séance.

     

    4. La Force du programme MBCT

    Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on encaisse plus de 50 épisodes de stress par jour alors que notre organisme est fait pour en gérer 4 à 5 par semaine seulement ! La solution pour tenir le coup ? Pouvoir débrancher quelques instants, y compris au bureau. Débrancher ou plutôt se connecter avec soi-même, son corps, ses émotions et sa sagesse.

    D’ailleurs, dans un rapport daté du mois de mars, la Haute Autorité de santé (HAS) vient de reconnaître la pertinence du programme pour la prise en charge du burn-out « sans recours systématique aux antidépresseurs». La HAS s’appuie sur sept études montrant que le recours à cette technique «diminue significativement le burn-out. » L’une d’elles, publiée l’an dernier et réalisée auprès de professionnels de soins, mesure d’autres effets positifs : 95 % des personnes voient leur stress diminuer, l’anxiété baisse pour 91 % d’entre elles et 100 % ressentent une augmentation de leur bien-être.

    Le programme MBCT associe des pratiques de pleine conscience, des thérapies comportementales et cognitives (TCC).
    Il s’agit d’un entraînement mental qui permet d’acquérir et de développer des compétences psychologiques pour mieux gérer ses émotions, ses pensées toxiques et les sensations pièges de notre corps.

    Au fur et à mesure du programme, chaque participant s’approprie ces outils à son rythme, avec sa propre créativité.
    La démarche est dite expérientielle. On apprend de soi et sur soi par l’observation et cela est transformant.

    Le partage d’expériences qui suit chaque nouvelle pratique permet de situer son expérience parmi toutes les autres, d’observer ses répétitions quotidiennes, leur impact à court et long terme.
    La MBCT est un apprentissage qui implique un engagement, la répétition de pratiques découvertes en séances.

    L’objectif principal de la MBCT est de développer de nouvelles relations entre nous et nos contenus mentaux, pensées, souvenirs, images mentales émotions, sensations corporelles, impulsions, etc.
    En développant une présence attentive, une curiosité bienveillante, nous pourrons créer de l’espace et créer une distance pour observer puis décider si nous suivons ou non nos pensées, nos émotions tout en sachant bien sûr que nos pensées ne sont pas des faits.

    La MBCT, c’est observer ses mécanismes habituels, les processus, les automatismes appris de notre mental depuis des années.
    Les grands processus impliqués dans la souffrance émotionnelle sont explorés de séance en séance.

     

    5. Enseignants

    Emmanuel MAULET : Issu du sport de haut niveau et monde de l’entreprise (BioMérieux, Volvo, PostGroup), Emmanuel a créé Stand Up For Your Dreams en 2009. Il est aujourd’hui coach et consultant, et enseignant de programmes de pleine conscience. Master en droit et Master en Coaching, il est titulaire du Diplôme Universitaire en Médecine, Méditation et Neurosciences de la faculté de Médecine de Strasbourg (2015-2016) et est enseignant formé au programme MBSR selon le cursus du CFM University of Massachussets Medical School de Jon Kabat Zinn, dont il est instructeur officiellement qualifié. Il est aussi formé et habilité au programme MBCT par Z. Segal, et L. Bizzini, fondateurs du programme de prévention de la rechute dépressive basée sur la pleine conscience par l’ASPCo (Association Suisse de Psychothérapie cognitive). L’ensemble des actions développées par Stand Up For Your Dreams visee à apporter une contribution pour un monde de paix.

    Aurélie GILLON :  Après un double cursus à l’ENS Ulm et HEC, Aurélie travaille 3 ans comme chef de projet d’une start-up de cosmétiques naturels, et, passionnée par l’humain, reprend des études de psychologie : elle est diplômée d’un master de psychologie et psychopathologie psychanalytique de Paris 7.
    Pratiquant la méditation depuis 15 ans, elle est également enseignante de Méditation de Pleine Conscience (formée au programme MBCT par Z. Segal, et L. Bizzini,.).
    Convaincue que le bonheur au travail génère une plus grande productivité et une valeur ajoutée élevée, elle conjugue ses expertises du monde de l’entreprise et de la santé de l’esprit. Depuis 2014, elle accompagne des individus et des groupes, et intervient aujourd’hui comme psychologue clinicienne à l’hôpital, en libéral et en entreprise.

     

    6. Déroulement

    Ce programme comprend : 8 séances de 2H00 avec des pratiques guidées, des exercices corporels, des apports théoriques et des temps d’échanges + une journée intensive

    Il s’agit d’un travail progressif et interactif qui nécessite un engagement et par ailleurs un entraînement quotidien d’environ 20 minutes, à partir de fiches de travail et d’enregistrements fournis. Un entretien préalable est possible et l’inscription est obligatoire pour l’ensemble du protocole. A l’issue de ce programme, des ateliers de pratique de la Pleine Conscience vous seront proposés. En effet, le maintien d’une pratique régulière est nécessaire pour bénéficier pleinement des acquis du programme. C’est pourquoi on a coutume de dire que «La 8° séance du programme dure toute la vie».

     

    7. Renseignements

    Emmanuel MAULET | emmanuel.maulet@standupforyourdreams.com | 0689299748 www.standupforyourdreams.com

     

    8. Santé et Neurosciences

    De nombreuses recherches sont associées aux effets des programmes MBSR, MBCT et de la méditation.

    De nombreux effets positifs sont démontrés, dont :
    – Un impact sur la souffrance et la douleur (migraine, mal de dos, cancers).
    – Un impact sur le système cardio-vasculaire et notamment sur la tension artérielle (Georgia Health Sciences University, Augusta)
    – Un renforcement du système immunitaire (l’équipe de Richard Davidson et Jon Kabat- Zinn,
    de l’Université du Wisconsin-Madison, 2003).
    – Un impact sur la nervosité, source de nombreux maux (insomnies, maladies inflammatoires, stress et anxiété).
    – Des effets possibles sur le vieillissement (les travaux du Dr Elizabeth Blackburn, prix Nobel 2011).

     

    9. Liens

    www.association-mindfulness.org, site de l’association pour le développement de la Mindfulness
    www.umassmed.edu/cfm, Site du CFM, créateur du programme MBSR
    www.christopheandre.com

     

    10. Lectures Possibles

    – Christophe André : Méditer, jour après jour – 25 leçons pour vivre en pleine conscience.
    – Jon Kabat-Zinn : Où tu vas, tu es.
    Méditer, 108 leçons de pleine conscience.
    – Edel Maex : Apprivoiser le stress par la pleine conscience.
    – Bob Stahl, Elisha Goldstein : Apprendre à méditer, la méthode MBSR à la portée de tous. La vie en pleine conscience.

//